…jour 30,

"le jour dénudé 8_30" ©E.5131

.
mon œil et moi, on a su

on n’a pas modifié ni le sens

ni la tournure

aucun mouvement

on a su

clic clac

.
on a su qu’on les mènerait là

les autres

oui, les on sait qui…

les « croisée(s) avec »…

.
là, à faire clic clac

avec nos images, nos mots…

.
nos messages à travers ciels…

.
point de rencontre

point de plaisir…

.
E.5131

Publicités

…jour 27, encore

"le jour dénudé 7_27" ©E.5131

.
mon œil et moi

au détour d’un pylône

en fin d’après-midi de la promenade

ni une ni deux

ça a pas fait long feu…

clic clac !

.
le soleil, le jour…

la vampire

la figure monstrueuse

là, sous nos yeux…

qui disparaît

dans un cri

.
ah, ça…!

ça déchire…

.
la Marianne-là

celle-là…

la malade, comme défigurée

rendue à son identité vraie… sous la flamme

fiévreuse…

.
et qui prépare la victoire…?

.
« pas de ça chez nous », que ça voudrait dire…

.
E.5131

…jour 9,

05-12-08_1455

Extérieur Nuit :

s’asseoir sur la margelle, écouter la fontaine, sentir le vent

on remonte la sente le crissement des semelles grésillement de cigarette une main

se pose

parade de la paume

tissus froissé, écouter le temps, à l’intime de la nuit

l’extérieur ne fait que passer

.

Retrouver ce qui est à soi. Même le mauvais. Le sien. Taillader la masse informe des convenances

se tenir droit

Là où le mot fige et cristallise

le mouvement du silence devient l’éclatante intensité du geste

D’une caresse plus ou moins douce, atteindre le cœur et l’atome

Creuser sa voix dans le grand bordel du monde.

Attendre sa main

elle est déjà là

.

…jour 5,

Image

Petit pense-bête : la vie m’épatera toujours.

Prendre rendez-vous pour faire huiler l’armure. Nettoyer un peu la bruyère blanche. Relire l’Odyssée. Plonger dans la promesse de l’aube. Même si elle ne tient pas.

Laver les mots d’Octobre. Leur voix et couleurs passées. Racheter une gomme, grande, efficace et à deux côtés. Un rose pour les filles, un bleu pour les garçons. Ou l’inverse.

Réviser mon petit manuel de Cassandre illustré.

Arroser les bambous. Plonger dans l’enfance.

Écouter Schumann

.