…la ligne nue, 6

Bondy Bleu au loin

©A.Elieva, projet Fractale 93

«
Partout où l’homme exerce l’autorité, il en est un qui résiste à l’autorité
.
»

Oscar Wilde, l’âme humaine sous le socialisme L’Herne

Bondy Bleu

©A.Elieva, projet Fractale 93

Publicités

…la ligne nue, 5

IMG_6234

©A. Elieva 

…Ils sont morts au monde et ne le savent même pas…

et j’ingère des petits bouts de beaux en attendant autant que je peux. Ils sont froids mais ce n’est pas si grave. Et puis cela finira par payer, la douceur et l’amour. Je passerai ma main dans ses cheveux, il tournera sa tête comme il le fait sans y penser, le sourire sera franc. Bientôt.

IMG_6221

©A. Elieva

…la ligne nue, 4

45140958_1754146634714783_1395338418094866432_n

A.Elieva, Rosny-sous-Bois

« Welcome to 93 indique le tag sur le pont de l’autoroute. J’ai fait la course avec la lumière, peine perdue. Mais le coeur y était. « Évidemment la liberté » clamait Denis Roche. S’effacer devant le temps écrivait-il aussi. Oui il est bien plus fort que nous. Oui. Mais juste après le temps de la photo, c’est la beauté qui règne

.

 »

Fractale 93

…la ligne nue, 3

images

Giacinto Scelsi

 

 

 

 

 

 

 »

Nulle voix

ou trace de regard

nulle mesure

là-haut

où rit l’abîme

 

L’ombre des mouvantes

vanités fugitives

secrètement se brise

et fane

 

Là-haut

où règne insaisissable

la translucide limite

du sauvage

espoir

.

 »

Giacinto Scelsi, Sommet du feu

tumblr_mqoebxBkgq1qffosfo1_1280

Tasya Van Ree

 

 

 

…la ligne nue, 2

Alejandro-Cesarco-Exhibition-view-Courtesy-of-The-Renaissance-Society

Alejandro Cesarco, Exhibition view. Courtesy of The Renaissance Society

« L’essentiel ce n’est pas que tel homme s’exprime et tel autre entende, mais que, personne en particulier ne parlant et personne en particulier n’écoutant, il y ait cependant de la parole et comme une promesse indéfinie de communiquer, garantie par la va-et-vient incessant de mots solitaires

.

 »

Maurice Blanchot

 

Alejandro Cesarco Words Like Love: Alphaville, First Scenes, 2017

(Installation, 14-by-48-foot billboard Jackson Avenue at the intersection of Queens Plaza in Long Island City)

 

la ligne nue, 1

uxmal-mexique-27-juillet-1978-40x50cm

Denis Roche. 27 juillet 1978. Uxmal. Mexique

« Le photographe n’aura retenu qu’une seconde de tout ce qui se sera passé sous ses yeux. Rien de comparable n’existe dans un autre domaine de la création. Cela provoque la peur – une vie de créateur ramassée en une seconde – et en même temps ne suscite aucun sentiment de frustration. Photographier, c’est traquer, obstinément. La création est cette recherche obstinée : atteindre une seule fois ce dont on s’approche sans arrêt : la beauté. Juste avant la prise photographique c’est le temps qui règne, et juste après, c’est la beauté

.

 »

Denis Roche, les temps du photographe. Entretien réalisé par Pascale Mignon et Marina Stéphanoff (Erès 2006), découvert dans La montée des circonstances (Delpire éditeur)