…jour, 107

tumblr_mtb50tH0AF1qhs2cbo1_500

« Cogner. Poing horizontal ou vertical, alignement métacarpien, attention au 27 os de la main, la force viendra de ton pas, de ton pieds, tu ne cognes pas tu envoies ton jab, si loin si proche, le pas et la distance, et tu frappes. Pour ne pas fuir non, pour changer de place. Plusieurs couches de bande, une momie adhésive qu’il faudra couper, décoller, une peau morte, blanche teintée de sueur. Endolorie, la main ne touchera plus qu’armée de gant

. »

Agathe Elieva, la tôle et l’exil

Publicités
Ce contenu a été publié dans l'ire nue, le jour dénudé par le jour dénudé, et marqué avec , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos le jour dénudé

…Entre nuit & jour, une matière brute, un peu d'éclat & quelques plumes : le jour dénudé, une revue nue et singulière au fil des heures, petits détails infimes sortant de l'ombre. Il y a le jour dénudé, le journal & son travail d'écriture. Il y a aussi quelques thèmes. Parce qu'ici nous avons des lubies, on cherche, on tâtonne, on écoute les résonances, entre le sonore et l'insonore, dans l'espoir jamais tari de nouvelles contributions croisées (de l’œil, des sens, une idée). Direction artistique & crédits photographiques (sauf mention autre) : Agathe Elieva